5 causes soutenues par vous cette année !

La prévention avec la Ligue contre le cancer du Haut-Rhin

Nouveau à l’Espace Ligue de Mulhouse : deux chargés de prévention pourront guider et aider les personnes à adopter un comportement favorable à la santé et éviter des risques de cancer : entretiens de motivation à l’arrêt du tabac, promotion de l’activité physique, prévention solaire, informations sur les dépistages, …

Ce service est ouvert à tous et proposera des actions collectives et/ou des rendez-vous individuels.

Le « centre de prévention » sera soutenu par la 5ème édition des Mulhousiennes les 22 et 23 septembre 2018.

La Reconstruction mammaire avec la clinique du Diaconat 

Les Mulhousiennes soutiennent cette année l’équipe de chirurgie du Dr BECK de la clinique du Diaconat Fonderie. Le don sera destiné à   l’achat de matériel chirurgical complémentaire qui permettra d’augmenter l’offre de soin pour les patientes de notre territoire.

La reconstruction mammaire fait partie intégrante de la prise en charge du cancer du sein, en particulier après une chirurgie mammaire non conservatrice.

Elle est prise en charge à 100 % dans le cadre de l’affection longue durée sur la base du tarif de l’Assurance maladie.

Parmi les diverses motivations qui peuvent conduire une femme à choisir une reconstruction mammaire, on peut trouver :

  • Le désir de combler la perte du sein, vécue comme une mutilation ;
  • Le souhait d’éviter d’avoir à porter une prothèse mammaire externe ;
  • L’envie de se sentir plus désirable et à l’aise dans son corps ;
  • La volonté d’oublier ce qui rappelle le cancer du sein ;

Dans la région de Mulhouse et le sud de l’Alsace, les patientes peuvent bénéficier d’une reconstruction mammaire dans le service de chirurgie de la clinique du Diaconat. Cette offre de soin de proximité permet aux patientes d’être hospitalisées près de leur famille ce qui est d’autant plus important que la reconstruction nécessite plusieurs interventions.

Le service oncologie-pédiatrie du Groupe hospitalier de la région Mulhousiennepour le financement d’une esthéticienne et d’un sophrologue

En 2017, les Mulhousiennes ont remis un chèque d’un montant de 25 000 € au service d’oncopédiatrie.

Le service de l’HDJ pédiatrie prend en charge des enfants atteints de cancer. Il réalise des bilans sanguins et contrôles cliniques, des chimiothérapies simples ou des transfusions auprès de patients âgés de 2 à 17 ans.

Ce don a permis l’équipement d’une salle de jeux dédiée aux enfants fragilisés ne pouvant pas se joindre aux autres petits patients, mais également le financement de l’intervention d’une sophrologue et d’une socio-esthéticienne au sein de l’hôpital de jour de pédiatrie au GHRMSA.

Notre don permettait la mise en place de ce projet pour une durée d’un an.

Après avoir visité le service début septembre, nous avons pu mesurer le bien-être et le réconfort qu’apporte l’intervention de ces deux professionnelles auprès des jeunes patients.

Nous avons décidé de pérenniser ce projet avec un don complémentaire d’un montant de 5 000 € que nous remettrons au GHRMSA ultérieurement.

Avec le nouveau challenge Kids, les Mulhousiennes soutiennent 2 projets pour les enfants et les jeunes mulhousiens

Apprendre aux enfants à faire du vélo 

Pour permettre de sensibiliser les enfants de hébergés au Home Saint Jean à l’équilibre alimentaire, aux bienfaits du sport et aux règles de sécurité routières, une activité vélo sera organisée par les éducateurs. De plus, la plupart des enfants du groupe n’arrive pas à faire de vélo et n’a pas pu apprendre…

Les Mulhousiennes permettront au Home Saint Jean de s’équiper de vélos pour proposer aux enfants cette activité bénéfique à tout point de vue : santé, sport, sécurité, déplacements doux …

Valoriser les échanges de savoirs entre jeunes avec le Rezo !

Le Rezo ! est une association mulhousienne d’échanges de savoirs, qui a développé cette pratique dans les collèges.

L’équipe favorise l’émergence, l’expression et la valorisation des savoirs de nombreux jeunes entre 11 et 16 ans de plusieurs quartiers de Mulhouse : Drouot, Bourztwiller, Coteaux, Wolf Wagner.

En animant leur propre réseau de savoirs, cette démarche spécifique pour apprendre, permet aussi d’être sensibilisé à des dimensions plus spécifiques : apprendre à coopérer, à négocier, à travailler sur la question « du vivre ensemble » en tenant compte des singularités de chacun.

Encadrés par des animateurs formés et une équipe éducative, le Rezo ! organise des permanences hebdomadaires d’échanges réciproques de savoirs entre jeunes dans chaque collège (Saint Exupéry, Bel Air, Kennedy, Wolf, et peut être Bourtzwiller).